Notre éthique

Préserver l’identité du Jurançon

La première exigence du Domaine, c’est le respect du lieu : un Jurançon doit exprimer son origine, les racines qui l’ont vu naître ; il ne peut tirer sa vérité que de l’épaisseur de sa terre.
La première vertu du Domaine, c’est le respect du temps : du temps qu’il fait et dont les millésime est l’ouvrage ; du temps qui passe et conduit les rythmes biologiques des raisons et du vin.

Voilà pourquoi la première qualité du Domaine, c’est le respect de l’authenticité. Un vin se reconnaît à sa silhouette : celle du Jurançon est droite et élancée. Un vin se juge aussi à son tempérament : celui du Jurançon est vif et nerveux, plein d’allant et de feu. Enfin un vin doit être en odeur de sainteté : celle du Jurançon jaillit comme une brassée de fleurs mêlée de fruits exotiques ; elle se changera ensuite en un bouquet évoquant la truffe blanche et le pain de cire.
Laissons le Jurançon devenir ce qu’il est.

Mots-clé : | | | | | |



Scroll To Top